image LogoSemBio05022020.png (0.1MB)

Actions dans les territoires

Retours vers les maraîchers

Rencontres avec les consommateurs


Préambule (en construction)

Retours vers les maraîchers


image autoconfcroisee_1.jpeg (0.2MB)
image autoconfcroisee_2.jpeg (0.2MB)
Le travail de collecte de savoirs chez les maraîchers s’est concrétisé tout au long du projet par des rencontres entre pairs.
Trois rencontres se sont tenues en mars et en décembre 2018, ainsi qu’en février 2020, rassemblant des maraîchers installés ou en cours d’installation, et des porteurs de projet.
Elles ont été l’occasion de mutualiser l’expérience et le vécu de chacun.
Le support des vidéos réalisées a favorisé les échanges sur des enjeux largement partagés.

  • Composer avec les adventices
image houe_a_roue_dans_oignons.jpeg (0.5MB)
En maraîchage, la maîtrise de désherbage (ou plutôt la gestion de l’enherbement) n’est pas une option : la plupart des maraîchers soulignent qu’elle est une des clés de la réussite.
Cependant, chaque maraîcher développe des stratégies qui lui sont propres, cherchant pour la plupart d’entre elles à réduire le besoin d’interventions directes, chronophages, et visant à assurer la pérennité et la réussite des cultures.

Les échanges ont mis en évidence quelques points clés, qui structurent les approches des maraîchers :
- des stratégies de gestion de l’enherbement : selon la culture, le cycle des adventices et leurs caractéristiques, l’état du sol…
- la gestion des adventices sur le temps court (éliminer la concurrence immédiate sur les cultures) et le temps long (éviter par exemple la montée à graines ) ;
- les arbitrages, notamment d’ordre organisationnel (au printemps par exemple : désherber ou planter?) ; pailler avec de la paille (chronophage) ou avoir au recours au paillage plastique (facilité de mise en œuvre, mais production de déchets ) ?…
- la recherche de nouvelles stratégies, notamment de prévention, à adapter aux conditions pédoclimatiques spécifiques de cette région de moyenne montagne : faux-semis et occultation,qui requièrent de l’anticipation ; densification des cultures ...

  • Connaître le sol de son champ pour mieux intervenir

image obtenir_une_terre_meuble.png (1.2MB)
Dans un territoire aux sols de compositions très diverses, de très argileux à sablo-limoneux et caillouteux, les maraîchers partagent des attitudes communes : la prise de connaissance ( « sentir sa terre »), l’observation, l’expérience acquise au fil des années, jouent un rôle clé . Ces attitudes permettent notamment de déterminer le moment propice pour intervenir et adapter la préparation du sol aux contraintes spécifiques et besoins propres des cultures implantées.

Des approches spécifiques sont développées par chacun et sont mises en débat, comme par exemple :
- le choix du labour dans certaines conditions particulières (terres très argileuses), validé par un retour d’expérience chez un maraîcher sur une quarantaine d’années mais questionné pour son éventuel impact sur le sol ;
- la cultures en planches permanentes ;
- la production ou non de ses plants : souplesse d’organisation et prise en compte des évènements météo, versus temps de travail ;
-...

Quelle que soit l’option choisie, les partages d’expérience ont révélé un questionnement sur les conséquences sur le long terme de l’action du maraîcher, et un intérêt marqué pour la préservation d’un sol vivant.

  • L'irrigation

image irrigation_sous_serre.jpeg (0.6MB)
La problématique de l’eau s’est avéré un enjeu transversal, en lien étroit avec les caractéristiques des sols cultivés, les évènements météo tout au long de l’année, les besoins d’irrigation et la ressource disponible.

Les stratégies mises en oeuvre par les maraîchers doivent ainsi tenir compte de différents facteurs et s’adapter à des contextes particuliers :
- terres hydromorphes ;
- gestion de l’excès d’eau ou de terres trop humides à des moments clés de la saison (printemps) ;
- ou au contraire conditions séchantes de terres drainantes ;
- pratiques d’irrigation devant composer dans certains cas avec une ressource limitée ...

Perspectives 2020
Cet enjeu autour de l’eau est au coeur du travail de collecte de savoirs réalisés au cours de l’année 2020.

En construction






En construction

En construction

Rencontres avec les consommateurs


image MarcheSudIsere.jpeg (90.4kB)
Tout au long du projet, des interviews de consommateurs ont été réalisées lors de rencontres avec leurs maraîchers (vente à la ferme, marché ...), pour évaluer l'impact des pratiques de production et la consommation.

Les temps d’échanges consommateurs / maraîchers ont visé trois objectifs :
  • renforcer la prise de conscience des réalités du métier de maraîcher.
  • renforcer la compréhension mutuelle des besoins et attentes des maraîchers et consommateurs.
  • identifier les sujets / problématiques à approfondir pour améliorer les relations maraîchers / consommateurs.


Le projet de rencontre entre maraîchers et consommateurs a été réalisé en deux temps :
  • la réalisation de micro-trottoirs, filmés sur les fermes, les marchés, lors d’AMAP... ;
  • deux rencontres, en Trièves et en Matheysine, chacune introduite par la projection de ces micro-trottoir, ce qui a permis de lancer les échanges sur la base de premières représentations.
Chacun était ensuite invité à s’exprimer sur ses attentes, ses besoins mais aussi ses contraintes et préoccupations.
Sur le temps d’une réunion, ces échanges ont permis par ailleurs d’identifier diverses pistes :
  • des investissements participatifs pour permettre l’acquisition de matériel permettant par exemple la conservation de légumes (allongement de la saison de commercialisation),
  • des visites de ferme pour permettre une meilleure connaissance des pratiques et des réalités du métier de maraîcher,
  • la participation des consommateurs à certains travaux,
  • le lien aux collectivités pour renforcer la connaissance des producteurs locaux engagés dans une démarche de circuit cours,…
Ces propositions débordent du cadre de SEMBio et elles restent bien sûr à approfondir. Mais à chaque fois, les participants ont manifesté leur intérêt de poursuivre la dynamique d’échange engagée autour de l’approfondissement de pistes concrètes.

  • Micro Trottoir en Trièves


  • Micro trottoir en Matheysine



Les rencontres ont été organisées en partenariat avec Radio Dragon (https://radiodragon.org ) :

La rencontre en Trièves (mars 2019)

La rencontre en Matheysine (décembre 2019)




En construction
En construction