ORGANISATION

image 5gestionglobalejargouach.jpg (2.6MB)
Crédit J. Argouarc'h

Ce chapitre traite de l’organisation de la production dans l'espace et le temps (rotations et assolements), des choix stratégiques en termes de matériels, de bâtiments et enfin de l'organisation du travail.
Il est toujours difficile de faire « rentrer les gens dans des cases », de créer des typologies d'exploitations, mais pour plus de clarté, ce guide emprunte une classification toujours d'actualité1 qui distingue trois grands systèmes de production :
  • le « grand jardin », pour une activité à temps partiel, ou comme support à d’autres activités
  • le maraîchage diversifié, 20 à 40 espèces de légumes, en plein champ et sous abri, principalement en vente directe
  • le système légumier produisant un nombre limité de légumes (souvent moins d'une dizaine) destinés en majorité à la vente en gros.
Cette classification est nécessairement arbitraire : de nombreuses exploitations combinent vente de détail et vente en gros. Elle n’intègre pas non plus les systèmes mixtes avec d’autres productions animales ou végétales ; les systèmes particuliers, par exemple avec 100 % d’abris…
L’organisation de la production, le choix des moyens de production, la quantité de travail, les objectifs en matière de résultats sont très différents selon ces trois grands systèmes de production.

Cette partie est essentiellement axée sur les maraîchers en système diversifié avec abris pratiquant la vente directe. En effet, le système légumier avec vente en gros varie beaucoup d’une région à l’autre et il est difficile d’en tirer un modèle unique.
De plus il est moins complexe à organiser en raison du nombre limité de légumes et il dispose en règle générale d’un appui technique local adapté, apporté par les entreprises privées ou les coopératives de commercialisation. Enfin, il n’y a généralement pas d’obligation de vendre toute l’année.
Quant au système grand jardin, il n’est pas fondamentalement différent du système diversifié et peut être étudié avec celui-ci.
Le maraîchage diversifié avec vente directe est en fort développement : près de 80 % des producteurs de légumes bio sont en dominante vente directe.
De nombreux jeunes et aussi des personnes plus âgées en conversion professionnelle s’y installent alors même que c'est peut-être le système le plus complexe.
Il exige une excellente maîtrise de l'organisation de la production, en raison de sa grande complexité, due au nombre important de légumes et à la nécessité de disposer d’une gamme suffisante à vendre tout au long de l'année.


ROTATIONS ET ASSOLEMENTS


CHOIX ET GESTION DU MATÉRIEL

  • Atelier Paysan : coopérative d'autoconstruction Voir
  • Rapport du Bec Hellouin (permaculture) sur les outils manuels Voir
  • FN Cuma

CHOIX ET GESTION DES SERRES ET TUNNELS


  ITAB Légumes Bio Maraîchage Bio Organisation Planification