Panais


image 7panaissedarb.jpg (1.1MB)
Crédit Sedarb
Le panais (Pastinaca sativa) est originaire d’Europe (du bassin méditerranéen jusqu’aux montagnes du Caucase) et d’Asie. Il était probablement déjà cultivé à l’époque gréco-latine. Atypique et singulier par son goût et sa forme, le panais a été détrôné par la carotte et la pomme de terre dans nos cuisines.
Son goût parfumé et sucré nous étonne quand on pense que cette racine a été reléguée un temps au rang de plante fourragère. Jusqu’au 16ème siècle, la racine du panais était confondue avec celle de la carotte. En effet, la carotte dont beaucoup de variétés étaient blanches, lui ressemblait beaucoup pour un oeil non averti. D’ailleurs, dans les textes de l’Antiquité grecque et romaine, le nom latin de pastinaca désignait autant le panais que la carotte, ce qui créa une confusion entre les deux légumes. En ce qui concerne la texture, là encore, la densité de la carotte, dure, est à l’opposé de celle du panais qui parait presque léger. Le panais représente un petit marché mais constitue un légume souvent présent dans les étals des maraîchers et des magasins spécialisés bio. Les Français consomment encore assez peu ce légume alors qu’il fait partie des légumes d’hiver courants pour les Anglais.Peu de références existent sur la culture du panais.

L'essentiel


Le panais est une espèce bisannuelle à racine pivotante charnue, plutôt allongée et de couleur blanc crème, à odeur forte.
La culture du panais permet d’élargir sa gamme de légumes en hiver. Les débouchés potentiels doivent être bien appréhendés.
Peu exigeant, il peut être placé en fin de rotation. Il est important de veiller à la qualité des semences (qualité sanitaire, calibrage) et du semis en raison d’une faculté germinative souvent capricieuse et courte (préférer les graines de moins d’un an).
Le désherbage se gère de manière similaire à la carotte (même si le panais couvre le sol plus rapidement que la carotte). Ce poste conditionne pour beaucoup la réussite et la rentabilité de la culture.
Les ravageurs et maladies observés sur panais sont identiques à ceux observés chez la carotte, mais le panais est globalement plus rustique.

Rendement potentiel
  • De 15 à 35 t/ha soit 150 à 350 kg/are
Repères pour la culture
  • Faculté germinative des graines : 2 ans maximum
  • Levée : 8 à 18 jours en fonction des températures
  • Nombre de graines par gramme : de 200 à 500 selon la variété
  • Peuplement : viser 3500 à 4500 plantes par are, sachant que le taux de germination dépasse rarement 85%

Plus d'infos :
  • Fiche technique Panais produite dans le cadre du programme Casdar LPCBio : Voir

Cette introduction est extraite de la fiche Panais du guide Produire des légumes biologiques, Tome 2 Fiches techniques par légume
  Bio  Fiche technique  ITAB Panais