Une page a été trouvée avec le mot clé Chou-Fleur.

Chou-fleur et Brocoli


image 13choufleurmconseil.jpg (1.0MB)
Crédit M. Conseil
Le chou-fleur (Brassica oleracera var botrytis) dérive du chou brocoli (Brassica oleracera var italica), lui-même issu d’une variété de chou sauvage et domestiqué en Italie au cours de l’Antiquité romaine et introduit en France au 16e siècle.
L’origine méditerranéenne du chou-fleur est présente dans les noms qui lui étaient autrefois donnés : chou
de Chypre, chou de Pompéi ou chou de Syrie. C’est pourtant une plante qui s’accommode aujourd’hui avant tout des climats océaniques doux et humides. La sélection a porté, chez le chou-fleur et le chou brocoli, sur le développement d’un organe particulier, les bourgeons. Il s’agit plus spécifiquement de pédoncules floraux hypertrophiés et charnus portant des rudiments de fleurs chez le chou-fleur et des boutons floraux chez le brocoli. La pomme du chou-fleur est le plus souvent blanche, mais il en existe d’autres couleurs : verte (présence de chlorophylle), jaune (présence de caroténoïdes) ou plus ou moins violette (présence d’anthocyanes). La pomme peut être en surface, « lisse » ou pyramidale (type Romanesco). Le chou brocoli se distingue du chou-fleur par une structure et une morphologie de la pomme plus ramifiée, plus lâche, la présence visible des boutons floraux et par sa couleur généralement verte.





L'essentiel


Plante annuelle ou bisannuelle, très sensible au climat et en particulier aux écarts de température, appréciant les terres fortes et exigeant une bonne alimentation en eau. C’est une culture qui requiert un suivi soigné (le stade optimal de la récolte, notamment, est très précis) L’élevage des plants est un poste gourmand en temps, de même que la récolte, nécessairement manuelle.
Du fait d’un grand choix variétal et du climat français, le chou-fleur peut être récolté toute l’année.

Rendement potentiel à l’hectare
  • 10 à 12 tonnes en brocoli et 10 000 à 15 000 têtes en chou-fleur

Temps de travaux approximatifs
  • 100 à 130 heures par hectare (dont 80 % de temps de récolte)
  • Les principaux ravageurs du chou-fleur et du chou brocoli sont les altises, la mouche du chou et les chenilles de piérides et noctuelles. Parmi les principales maladies, la hernie du chou se développe, en conditions chaudes.

Repères pour la culture
  • Faculté germinative des graines : 5 – 6 ans
  • Levée : 4 à 5 jours
  • Nombre de graines par gramme : 350
  • Peuplement
    • En pépinière : 1,5 gramme/m², soit 375 graines/m²
    • Sous abri : 200 à 300 plants/are
    • En plein champ : 120 à 200 plants/are pour le chou-fleur, 250 à 350 plants/are pour le brocoli
    • Compter 6 à 8 grammes de graines pour 1 000 plants en arrachis

Cette introduction est extraite de la fiche Chou-fleur et brocoli du guide Produire des légumes biologiques, Tome 2 Fiches techniques par légume

Chantiers de récolte de chou-fleur et de brocoli, en Bretagne :



Filtrer :   Binage   Bio   Blette   Brocoli   Butternut   Carotte   chou de Bruxelles   Fiche technique   ITAB   Piment   Poirée   Principes   scarole  Ail  Artichaut  Asperge  Aubergine  Bette  Betterave  Bio  Céleri  chicon  Chicorée  Chicorée  Chou pommé  Chou-Fleur  Chou-rave  Concombre  Conservation  Courge  Courgette  Désherbage  Doucette  Echalote  Endive  Epinard  Fenouil  Fève  fiche technique patate douce bio  Fiches techniques  Fraise  Guide Maraichage  Haricot  ITAB  Laitue  Légumes  Légumes Bio  Légumes Bio  Mâche  Maladies et ravageurs  Maraîchage Bio  Maraichage  Mâche  Melon  Navet  Oignon  Organisation  Panais  Patate douce  Planification  Plants  Poireau  Pois  Poivron  Pomme de terre  Potimarron  Produire des légumes biologiques  Radis  Références  Récolte  Santé des plantes  Semences  Technico-économiques  Tomate