Bienvenue sur la plateforme SWEET



Tester, expérimenter sur plusieurs cultures une méthode de bio-contrôle basée sur des micro-doses de sucres.



Est-ce que des applications foliaires de micro-doses de sucres (saccharose, fructose) peuvent améliorer l’efficacité et/ou réduire les produits phytosanitaires ?

Un concept innovant de stratégie de biocontrôle générique nommé Sweet Immunity basé sur la stimulation de l’immunité de la plante par l’application exogène d’infra-doses de sucres, saccharose et fructose, a montré une protection partielle contre des insectes ravageurs et des champignons pathogènes. Fort de ces résultats acquis au cours du projet USAGE financé par ecophyto2018, et de l’homologation du saccharose en substance de base, les partenaires du projet SWEET soutenu par le RMT ELICITRA souhaitent poursuivre le screening des applications de plusieurs sucres sur des complexes de bioagresseurs de la tomate, la vigne, le maïs et du pommier.

    • Défense, Sucre, Ravageurs, Pathogènes, Diagnostic moléculaire, Biocontrôle

Projet CASDAR 2016-2019 financé par le Ministère de l’Agriculture
image casdarcreeaude2016ok.png (76.9kB)

Organisme chef de file : CETU Innophyt, Université François Rabelais de Tours

Chef de projet: Ingrid Arnault (CETU Innophyt)

Référencement du projet dans le QFQ