Offres de thèses



Offre de thèse CIFRE SUEZ Réunion :
Orientation des biotransformations de la matière organique des déchets urbains, agricoles et agro-industriels en compostage pour des biotransformations dans les sols définies a priori : apports de la modélisation dans le continuum hors sol – sol
SUEZ Réunion souhaite s'investir dans la fabrication de fertilisants organiques à base de broyats de déchets verts et de PRO de diverses origines. Cependant, la variété des pratiques et les différences de nature des substrats utilisables sur les plateformes de compostage de déchets urbains, agricoles ou agro-industriels, modifient la vitesse de dégradation de la MO, les émissions et la qualité finale du compost. Ainsi, les fertilisants produits présentent des propriétés très variables et leur valorisation adéquate en agriculture nécessite de connaître/prédire le plus possible la dynamique du carbone et des éléments fertilisants au cours du compostage. L’identification et la connaissance des leviers d’action liés au procédé de compostage et aux intrants utilisés visent à mettre en adéquation la qualité du fertilisant organique obtenu avec les besoins des agrosystèmes. On parle d'ingénierie inverse, où les besoins du sol et des cultures pilotent la qualité du produit à obtenir. ES
La thèse, prévue pour démarrer début 2020, se déroulera à la Réunion (SUEZ Réunion et CIRAD Réunion, UR Recyclage et risque) et en métropole (INRA Narbonne et Grignon).
Pour plus d’informations : Thse_CIFRE_SUEZ_Runion_version_courte_2019_09_03.pdf (60.6kB)



Offre de thèse de doctorat portant sur les interactions climat - bilan hydrique - respiration des sols des écosystèmes forestiers tempérés : Fiche_These_Doctorat_UMR_Biogeosciences.pdf (45.9kB)
Date limite pour les candidatures : 20 septembre 2019.
Recrutement : octobre 2019.



Offre de thèse sur la minéralisation à long terme du phosphore dans les sols cultivés



Offre de thèse à Paris Sorbonne (Assessment of the stable soil organic carbon by Rock-Eval analysis) : PhD_at_Paris_University_and_IFPEN.docx (0.3MB)



Offre de thèse en Normandie « Rôle de l'érosion des surfaces continentales sur le cycle du carbone au sein des bassins versants » : theseM2CBRGM.pdf (0.2MB)



Offre de thèse en Australie : 2019_Curtin_PhDscholarshio_SOC.pdf (87.2kB)



Offre de thèse financée, en co-tutelle entre l'UMR ECOBIO à Rennes et l'INRS à Laval au Québec. Il s'agit d'étudier le rôle des miRNAs dans la communication entre les plantes et leur microbiote rhizosphérique : These_Rizosfer.pdf (0.1MB)



Offre de thèse « Diagnostic hydrique et caractérisation des échanges d’eau, de carbone et d’énergie dans des peuplements forestiers de sud de la France : modélisation et prévision de la croissance, des flux d’eau et de carbone en fonction des changements climatiques » : Proposition_thse_ADUM_JCDDLJO.pdf (0.2MB)



Offre de sujet de thèse pour l’automne 2019, à pourvoir via le concours de l’école doctorale ABIES. La thèse vise à évaluer la persistance et vulnérabilité du carbone nouvellement stocké dans les sols agricoles. Elle s’inscrit dans le cadre du projet ANR Store Soil C. Elle sera réalisée principalement dans l’UMR Ecosys à Grignon et co-encadrée par C. Chenu, P. Barré et S. Houot. Si vous êtes intéressés, un descriptif plus complet de la thèse est bien sur disponible. Il vous sera demandé d'ici le 9 mai 2019 : CV, lettre de motivation, notes de M1 et M2 et références de personnes pouvant vous recommander.
Résumé du sujet :
Augmenter le stock de carbone organique dans les sols permet d’améliorer la qualité des sols tout en contribuant à atténuer le changement climatique. L’effet de puits de C du sol sera plus efficace si le stockage additionnel est réalisé sous forme de matière organique persistante et non sous forme de matière organique labile. Plusieurs pratiques et systèmes agro-écologiques permettent d’augmenter les stocks de C dans les sols. Cependant, la durabilité du stockage de C via ces pratiques n’est pas connue et l’état des connaissances permet de supposer que sa persistance dépend de la nature et du mode d’apport au sol du C additionnel (par exemple origine aérienne/racinaire, travail du sol). Cette thèse vise à réaliser une évaluation multi-méthodes (fractionnements, analyses thermiques, incubations, modélisations) de la durabilité du stockage de C observé dans 3 systèmes de culture agroécologiques (apports de produits résiduaires organiques, agriculture de conservation et agriculture biologique) et déterminera la vulnérabilité de ce stockage à des changements climatiques par des expérimentations en mésocosmes. Elle sera réalisée dans le cadre du projet ANR Store Soil C. Elle repose sur l’utilisation d’essais de longue durée emblématiques, gérés par le laboratoire d’accueil. Les résultats obtenus permettront d’identifier les processus associés au stockage de C pour les différentes pratiques considérées. Ils permettront de proposer les méthodes les plus pertinentes et efficaces pour évaluer la persistance du stockage de C et d’assortir les évaluations actuelles du potentiel de pratiques à stocker du carbone dans les sols d’une évaluation de leur potentiel à le stocker durablement.

Contact : claire.chenu@inra.fr ou [[chenu@agroparistech.fr chenu@agroparistech.fr ]]



Offre de thèse à pourvoir à l'INRA Narbonne "Caractériser, modéliser et contrôler le devenir de la Matière Organique (MO) au cours de la digestion anaérobie pour optimiser la valeur agronomique des digestats" : Prop_These_LBE_2019.docx (47.5kB)



Offre de thèse intitulée « Variabilité temporelle des flux de carbone des sols à l’échelle du bassin versant. Approche par caractérisation moléculaire et isotopique des matières organiques dans différents contextes pédo-climatiques » : these_ED2S_JL_OM.pdf (0.1MB) Cette thèse sera co-encadrée par Jean Lêvèque et Olivier Mathieu au sein du laboratoire Biogéosciences à l’Université de Bourgogne.
Informations et modalités


Offre de thèse « Cinétique de dégradation de polymères organiques en contexte de stockage : étude expérimentale, bilans énergétiques et essais de généralisation » : Sujet_de_these_BRGM__isto.pdf (0.1MB) La thèse se déroulera à l’Institut des Sciences de la terre d’Orléans dans l’équipe Biogéosystèmes Continentaux et débutera au 1er octobre 2019.



Offre de thèse intitulée « La rhizodéposition pour séquestrer du C atmosphérique dans les horizons profonds des sols » : ED129FicheIndiv2019Nunan.rtf (18.1kB) La thèse sera co-encadrée par Xavier Raynaud et Naoise Nunan de l’Institut d’Ecologie et des Sciences de l’Environnement de Paris .
Pour plus d’informations sur le sujet et sur les modalités du concours, vous pouvez contacter Xavier Raynaud et Naoise Nunan (xavier.raynaud@upmc.fr ; naoise.nunan@upmc.fr).



Offre de thèse intitulé "Influence des caractéristiques qualitatives et quantitatives de la matière organique sur le fonctionnement trophique de l'estuaire de Seine", en co-direction entre Edith Parlanti (UMR EPOC-LPTC, Université de Bordeaux) et Arnaud Huguet (UMR METIS, Sorbonne Université, Paris) : SujetheseMETISEPOC.pdf (0.6MB)



Offre de thèse pour septembre/octobre 2019 à pourvoir via le concours de l’ED 398. La thèse vise à mieux documenter le rôle des champignons sur le devenir de la MO dans les sols : ThseEDGRN2019TTNT.doc (0.8MB) Elle sera basée sur le suivi microscopique, isotopique et moléculaire de microcosmes de "sol minéral" et de matière organique végétale, incubés en présence de champignons. La matière organique aura préalablement fait l’objet d’un marquage différentiel au 13C afin de distinguer le devenir des molécules structurales (comme la lignine), de celui des métabolites labiles (comme les sucres simples). Cette thèse s’inscrit dans le cadre d’un projet financé par l’initiative EC2CO du CNRS (INSU) qui assure les expérimentations et analyses.



L'UMR Eco & Sols propose un sujet de thèse intitulé : Rôles des racines, y compris profondes, dans la dynamique du Carbone dans les sols de systèmes agroforestiers tempérés et tropicaux.
Résumé : Les pratiques agro-écologiques, visant à réduire l'utilisation d'engrais chimiques, tout en limitant les émissions de GES mais aussi en jouant sur la fonction « puits de carbone atmosphérique » des sols, sont actuellement encouragées (initiative 4p1000). Parmi ces initiatives, la diversification des systèmes de cultures tels que les systèmes agroforestiers est une option pour l’atténuation des émissions de GES mais aussi une solution d’adaptation au changement climatique, les systèmes diversifiés étant généralement plus résilients. Ceux associant arbres et cultures présentent des systèmes racinaires fonctionnellement variés et qui explorent différentes profondeurs de sol. Alors que la production de biomasse aérienne est reconnue comme un des principaux leviers pour favoriser le stockage de C dans les sols, le rôle de la biomasse racinaire a moins été étudié, d’autant plus dans les horizons profonds. Pourtant les racines profondes jouent un rôle central dans la séquestration durable du C, et l'acquisition des nutriments et de l'eau dans des contextes de sécheresse. Devant le manque de connaissance sur la production et la dynamique racinaire en profondeur des écosystèmes agroforestiers, incluant le turnover ainsi que le temps de résidence des différentes formes de C dans le sol, l'objectif principal de cette thèse sera d'évaluer la contribution des racines à la séquestration du C dans le sol ainsi que celui des nutriments associés au turnover racinaire, à différentes profondeurs du sol, sous cultures annuelles et pérennes en systèmes agroforestiers tempérés et tropicaux.
Date limite de candidature : 26 mai 2019
Date de début de thèse: 01/09/2019 ou 01/10/2019. Durée 3 ans.
Lieux : Cette thèse comprend deux sites d'études : l'un au Sénégal sur l'observatoire de Niakhar en collaboration avec l'ISRA (Institut Sénégalais des Recherches Agricoles) et l'autre proche de Montpellier (Mauguio) en collaboration l'UE DIASCOPE (INRA).
Le(a) candidat(e) doit posséder des compétences en écol[[naoise.nunan@upmc.fr ]]ogie des sols, cycles biogéochimiques, production et dynamiques racinaires et une bonne aptitude à l'expérimentation in situ (dans le sud de la France et au Sénégal) et en laboratoire. Une maîtrise des méthodes et outils statistiques, y compris multivariées, sera nécessaire. Permis B indispensable.
Modalités de candidature dans l'annonce ci-jointe : Diffusion_these_Agroforesterie_Racines2019.pdf (0.2MB)



Offre de thèse intitulée Caractérisation physique du domaine d’activité microbiologique dans les sols, proposée au concours du programme doctoral « Interfaces pour le Vivant » de Sorbonne-Université. La thèse sera co-encadrée par Damien Jougnot, Roger Guerin du laboratoire Metis et Naoise Nunan de ’Institut d’Ecologie et des Sciences de l’Environnement de Paris. La date limite de dépôt du dossier du candidat qui sera retenu pour être présenté au concours est le 5 mai 2019à 12h00. Les auditions auront lieu les mercredi 15 et Jeudi 16 mai 2019. Pour plus d’informations sur le sujet et sur les modalités du concours, merci de nous contacter : damien.jougnot@upmc.fr ; roger.guerin@upmc.fr ; naoise.nunan@upmc.fr
Description du sujet de thèse : NUNAN_2_IPV_2019.pdf (0.3MB)



Offre de thèse à l’IRSTEA de Rennes, intitulée « COMBINED - Efficience des couplages compostage-biochar-digestion anaérobie pour réduire les émissions azotées des filières de valorisation des déchets organiques et produire des fertilisants » : COMBINED_PASI.docx (27.6kB) Les candidatures sont à déposer avant le 19 mai 2019 sur ce site



Offre de thèse à l’IRSTEA de Rennes, en co-encadrement avec l’UMR INRA/Agro-campus SAS, à compter de l’automne 2019, « Etude et Prédiction de l’impact des paramètres de digestion anaérobie sur la composition carbonée des digestats et leur effet sur la stabilité structurale des sols » : sujet_thes_carbone_courte_validSMRG.pdf (0.2MB)



Offre de thèse à démarrer au plus tôt au Cirad à la Réunion : Offre_Thse_Prairies_201812.pdf (91.4kB)



Une bourse de doctorat Marie Curie est offerte pour trois ans à l’Université de Pampelune. L’objectif est d’évaluer l’effet des apports organiques (notamment épandage de boues et autres résidus organiques) sur la qualité des sols carbonatés méditerranéens sur le long terme.

Détails et application pour candidater ou sur ce site

Les conditions pour candidater sont:
- Être Early-Stage Researcher (dans les premières 4 années de carrière dans la recherche)
- Ne pas avoir déjà un titre de docteur
- Ne pas avoir résidé en Espagne plus de 12 mois dans les 3 dernières années.
Date limite de candidature : 31 janvier 2019.
Pour plus d’informations, contacter Inigo Virto : inigo.virto@unavarra.es



Appel à candidatures pour une allocation doctorale en Sociologie au Centre Irstea de Grenoble dont le sujet est intitulé "Les promesses du carbone souterrain - Analyse sociologique des politiques d’anticipation climatique fondées sur le sol comme puits de carbone" : ProfilThesePolitiquesSolClimat.pdf (0.3MB) La thèse démarrera à la rentrée 2019, les candidatures doivent être envoyées avant le 1er Février 2019.



LECA-Grenoble/Chambéry, Edytem-Chambéry et IRSTEA recherchent un candidat pour une thèse portant sur des questions de matières organiques dans des sols de montagne. Le travail, qui doit débuter en octobre 2018, sera réalisé d'une part sur des toposéquences alpines dans le cadre du dispositif orchamp (Observatoire des Relations Climat-Homme-milieux Agro-sylvo-pastoraux du Massif alPin) et d'autre part sur des chronoséquences de retrait glaciaire de différents massifs du monde. La thèse sera encadrée par P. Choler, L. Cécillon et J. Poulenard. Les techniques analytiques d'études des compartiments organiques des sols seront notamment la pyrolyse Rock-Eval et la spectroscopie Infra-Rouge. Bref descriptif du sujet : THESE_SOMME_MONTANE_V2.docx (27.7kB)



Offre de doctorat co-financée par la Région Occitanie et l’IUT Paul Sabatier Mesure et modélisation spatialisées des flux de CO2 aux interfaces entre le sol, les agroécosystèmes cultivés et l’atmosphère dans le contexte gersois : Prsentation_Thse_Rgion_2018_CESBIO.pdf (0.2MB)



Offre de thèse Modélisation de l’efficience azotée des agro-écosystèmes canniers. Application à la gestion intégrée des produits résiduaires organiques (PRO) sur un territoire de la Réunion.
L'étudiant sera basé à Saint-Denis (La Réunion) au sein des unités du CIRAD AIDA et Recyclage & Risque.
La bourse de thèse est financée intégralement par le CIRAD.
L'étudiant travaillera en particulier à une meilleure prise en compte numérique du devenir des PRO dans le sol, à simuler les flux d'azote depuis ce compartiment vers l'hydrosphère et l'atmosphère et à prédire la réponse de la cannes à sucre à des apports variés de PRO. Enfin il testera la possibilité d'établir un bilan agro-environnemental partiel de pratiques de gestion des PRO à l'échelle territoriale en articulant un modèle de culture à un modèle logistique simulant les flux de PRO à l'échelle de la Côte Ouest de la Réunion.
Description plus détaillée de la thèse : Proposition_de_thse_Cirad_2018_UPR_78__115_Reunion.doc (0.2MB) Le profil recherché est celui d'un étudiant en math-info porté sur les sciences environnementales et l'agronomie ou d'un agronome/écologue possédant des compétences fortes en modélisation.
Le début de la thèse est prévu en septembre-octobre 2018 mais les candidatures doivent être déposées dès à présent.
Merci de contacter Antoine Versini (antoine.versini@cirad.fr, 02 62 72 78 61) ou Mathias Christina (mathias.christina@cirad.fr, 02 62 72 78 22) pour plus d'informations.
Les candidatures sont à envoyer à antoine.versini@cirad.fr, mathias.christina@cirad.fr et jean-christophe.soulie@cirad.fr



Offre de thèse portant sur l'étude de l’impact de l’épandage de matières fertilisantes d’origine résiduaire sur le comportement des éléments traces métalliques au sein des agro-écosystèmes de Nouvelle-Calédonie : sujet_these_PRO_NC.pdf (0.8MB)



Offre de Thèse à l’Université du Nebraska, Etats-Unis : Kaiser_Position_PhD_student.pdf (0.1MB)



Offre de thèse sur la formation des liaisons organo-minérales dans les Anthroposols Construits, portée par l’Université de Limoges et le BRGM : these_AGREGE_unilim_BRGM.pdf (0.2MB) Ce sujet s’adresse à des profils de (futurs) minéralogistes du sol. Les candidatures sont attendues pour le 1er juillet 2018 au plus tard.



Offre de thèse Systèmes verger-maraîcher : recherche appliquée dans le continuum sol-plante-atmosphère : offre_de_these_VergerMaraicher.pdf (0.3MB) Cette thèse se déroulera à Agrocampus Ouest à Angers. Le financement de la bourse de thèse est acquis.
ATTENTION, la candidature officielle se fait exclusivement sur le site internet de l’école doctorale EGAAL et la date limite de candidature est le 3 juin 2018
Une fois sur la page internet, cliquer sur l’onglet « AVANT », puis sélectionner « candidater à une thèse de l’ED EGAAL ». Le sujet de thèse se trouve dans l’onglet « Agronomie », puis sur le lien « Environnement Physique de la Plante Horticole »



Offre de thèse sur le Développement d’outils de diagnostic multi-taxons de la qualité biologique des
sols agricoles
: thse_indicateurs_qualit_des_sols_agricoles.pdf (77.9kB)


Offre de thèse dans le cadre de l'appel de l'Ecole Doctorale ED60 (Montpellier). Il s'agira d'étudier le rôle des collemboles dans la dégradation de la matière organique, avec une approche fonctionnelle (trait fonctionnel). Un co-encadrement (ou co-tutelle) entre l'Université Paul Valéry de Montpellier (labo de Jérôme Cortet) et l'Université de Göttingen (labo de Stefan Scheu) en Allemagne est prévue. Détail de l’offre : PhD_prop_ED_Montpel.pdf (0.2MB) . Date limite pour un premier contact : 5 mai 2018.


Offre de thèse en Suède (Diversified Salix plantations and soil carbon cycling) : PhD_position_english.pdf (65.8kB)


Offre de thèse (CHampignons et spEciation des Métaux dans les SOLS Pollués : intérêt en mycoremédiation - CHEMSOL) : Offre_Sujet_thse_CHEMSOL.pdf (0.2MB)


Offre de thèse sur la Modélisation de la production et de la dégradation des turricules : conséquence sur la dynamique de la matière organique : RUMPEL_2_IPV_2018_.docx (43.4kB)


Offre de thèse sur les émissions d'aérosols biogéniques (COVs compris) à ECOBIO, Rennes : Offre_sujet_thse_Ecologie_des_sols__Rennes.pdf (0.2MB)


Offre de thèse sur la performance environnementale des systèmes de production de légumes en agriculture biologique : Thse_Lgumes_AB_INRA.pdf (0.4MB)


Le Cirad cherche un étudiant motivé désirant réaliser une thèse de modélisation sur la thématique de l'impact agro-environnemental de pratiques de gestion des produits résiduaires organiques (PRO) à l'île de La Réunion. L'étudiant travaillera en particulier à une meilleure prise en compte numérique du devenir des PRO dans le sol, à simuler les flux d'azote depuis ce compartiment vers l'hydrosphère et l'atmosphère et à prédire la réponse de la CAS à des apports variés de PRO. Enfin il testera la possibilité d'établir un bilan agro-environnemental partiel de pratiques de gestion des PRO à l'échelle territoriale en articulant un modèle de culture à un modèle logistique simulant les flux de PRO à l'échelle de la Côte Ouest de la Réunion. L'intitulé exact de la thèse proposée est Modélisation de l’efficience azotée des agro-écosystèmes canniers. Application à la gestion intégrée des produits résiduaires organiques sur un territoire de la Réunion.
Une description plus détaillée de la thèse est disponible ici : Thèse Cirad 2018
Le profil recherché est celui d'un étudiant en math-info porté sur les sciences environnementales et l'agronomie ou d'un agronome/écologue possédant des compétences fortes en modélisation.
La thèse se déroulera à Saint-Denis de La Réunion.
Le début de la thèse est prévu en septembre-octobre 2018 mais les candidatures doivent être déposées dès à présent.
Merci de contacter Antoine Versini (antoine.versini@cirad.fr, 02 62 72 78 61) ou Mathias Christina (mathias.christina@cirad.fr, 02 62 72 78 22) pour plus d'informations. Les candidatures sont à envoyer à antoine.versini@cirad.fr, mathias.christina@cirad.fr, laurent.thuries@cirad.fr et jean-christophe.soulie@cirad.fr



Offre de thèse de doctorat en cotutelle entre l'UQAM et l'INPT, consistant à caractériser les exportations de carbone fluvial d'une tourbière au Québec : Fluvial_Carbon_Export_PhD.pdf (0.3MB)


Offre de thèse en Suède : Improved fertilisation effect of manure with different treatments


Offre de thèse sur la « Simulation de la Symbiose territoriale - cas des symbioses industrielles mises en œuvre pour le recyclage territorial des déchets organiques » : Offre_thse_CIFRE_SIMSYT_CIRADVERI.pdf (0.2MB)
Il s'agit d'une thèse CIFRE hébergée par le CIRAD (Unité Recyclage & Risques) à Montpellier, en partenariat avec l'Ecole des Mines d'Alès (Laboratoire de Génie de l’Environnement Industrie) et Veolia Recherche & Innovation.



Ph D position in crop modelling and remote sensing_CHAR project_ULiège : PhD_position_in_crop_modelling_and_remote_sensing_CHAR_project_ULige.pdf (0.4MB)


Offre de thèse au Royaume-Uni sur la compaction des sols : Advert_PhD_Compaction_CranfieldNiabCobbold.pdf (0.3MB)


Offre de thèse à Pau : Rôle de la diversité des micro-organismes sur le fonctionnement des tourbières dans un contexte de changement climatique



Offre de thèse de doctorat au Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux (UMR LIEC CNRS/Université de Lorraine, Vandoeuvre les Nancy) intitulé Influence des phases minérales des sols sur l’évolution d’une contamination pétrolière en contexte d’atténuation naturelle. Cette thèse débutera le 1er novembre 2017.
L'objectif du projet de la thèse est de mieux comprendre les processus impliqués lors de l’atténuation naturelle d’une pollution pétrolière en prenant en compte les différentes fractions organiques de la contamination (dont les fractions macromoléculaires) et leurs interactions avec les différents constituants du sol avec notamment pour but d’identifier le rôle des phases minérales dans la transformation de la contamination et de mieux comprendre les paramètres qui contrôlent la sélection des consortia de microorganismes. Cette thèse s’intègre dans les travaux du GISFI (groupement d’intérêt scientifique sur les friches industrielles).
La thèse bénéficie d'une allocation ministérielle de l’Ecole Doctorale Sciences et ingénierie RP2E (Ressources, Procédés, Produit, Environnement).
Le/la candidat/e recherché/e aura idéalement un profil de (géo)chimiste et sera formé/e pour travailler de façon autonome sur la plateforme de géochimie organique. Des connaissances en analyses chromatographiques (GC-MS, HPLC) seront fortement appréciées. Il/elle participera aux analyses microbiologiques qui sont faites de façon classique au laboratoire.
Niveau : Master 2 ou équivalent avec mention AB minimum
Merci aux candidat(e)s de contacter Pierre Faure et Coralie Biache dans un premier temps par email en nous fournissant un Curriculum Vitae et une lettre de motivation avant le 9 août 2017. Certain(e)s candidat(e)s seront convoqué(e)s dans un deuxième temps tout début septembre pour un entretien qui permettra de sélectionner le(a) futur(e) doctorant(e)

Description complète du sujet de thèse : Sujet_de_these_RP2E_2017_FAURE_BIACHE_FRENG.pdf (0.1MB)



Appel à propositions de bourses de thèses du CIAB
Depuis 2000, l'INRA dédie à l’agriculture biologique un programme de soutien aux recherches, le programme  AgriBio, dont la gestion est confiée au CIAB (Comité Interne à l’Agriculture Biologique). Sa 4e tranche, lancée en 2015, soutient 11 projets de recherches, en cours.
Cette année, le CIAB dispose de deux demi-bourses de thèse au titre de son nouveau statut de métaprogramme, à démarrer en 2018. Ces demi-bourses doivent être complétées par un co-financement avec un partenaire autre que l’INRA. Les sujets doivent être portés par des équipes INRA mais les partenariats avec des acteurs de l'agriculture biologique sont fortement encouragés.

Les sujets proposés doivent parvenir au CIAB à l’adresse marc.tchamitchian@inra.fr
avant le 18 septembre 2017, 12h00

Calendrier de l'appel :
- 18 septembre 2017 : retour des propositions
- décembre 2017 : avis aux porteurs (retenu et classement, non retenu)
- automne 2018 (selon le calendrier de réponse des organismes auprès de qui les co-financements seront demandés) : choix définitif.

Détails de l’appel et formulaire de réponse



Offre de thèse à Pau sur le rôle de la diversité des micro-organismes sur le fonctionnement des tourbières dans un contexte de changement climatique




Offre de thèse CIFRE proposée par COOPERL en collaboration avec l’UR OPAALE concernant le Développement d’un procédé de nitritation partielle/Anammox pour le traitement des
urines de porcs issues du système TRAC®
: Proposition_these_201705_ANMX.pdf (0.1MB)


Offre pour 3 sujets de doctorat dans le cadre du projet CHAR "Century-old charcoal kiln sites as an experimental site for assessing long-term biochar effects on agronomical and environmental performance of agricultural soils" (Université de Liège, Belgique) : CHAR_PhD_Jobs3.pdf (0.2MB)


Offre de thèse sur les lombriciens Caractérisation et modélisation de l'empreinte fonctionnelle des lombriciens sur la structuration des sols en contexte non labour : sujet_these_Rennes_UMR_SAS__Lombricien_modelisation_HALLAIREFdoc.pdf (45.0kB)


Offre de thèse sur la Modélisation des émissions de carbone, azote et phosphore vers les eaux de surface dans les petits bassins versants agricoles - Analyse des effets du climat pour la rentrée 2017 : Offre_These_umrSAS_2017.pdf (0.2MB)


Offre de bourse pour faire un doctorat sur les matières organiques dans les agroécosystèmes sous prairie : Wanted_Ph_D_candidate_1.pdf (0.3MB)


Offre pour un contrat doctoral ayant pour thème Relations matières organiques - détritivores, optimisant la fertilité physique, chimique et biologique du sol pour une réhabilitation par intensification écologique des sites délaissés.
La thèse sera réalisée au Laboratoire Sols et Environnement, UMR 1120 Université de Lorraine - INRA, sous la direction de Françoise Watteau et Apolline Auclerc. Le financement de cette thèse est acquis et nous recherchons désormais des candidats. Les candidatures sont à déposer sur le site de l'école doctorale pour fin mai, les résultats d'admissibilité étant fixés au 6 juin. Pour toute demande d’information, n’hésitez pas à nous contacter : Françoise Watteau (francoise.watteau@univ-lorraine.fr) et Apolline Auclerc (apolline.auclerc@univ-lorraine.fr).
Descriptif de la thèse : Offre_Contrat_Doctoral_2017_LSE.pdf (0.6MB)


Offre de thèse sur le stockage, la réactivité et l'archivage des Matières Organiques des sols dans les environnements de montagne : THESE_SOMME_MONTANE.docx (0.1MB)


PhD position on « Grassland carbon allocation dynamics in response to climate warming »


Offre de thèse proposée par Sylvie Quideau à l'Université d'Alberta (Canada), portant sur la séquestration du carbone dans les sols des forêts boréales : PhD_scholarship_in_boreal_soil_carbon.pdf (9.2kB)


Sujet de thèse pour la rentrée 2017. L'objectif de cette thèse est de comprendre le rôle de la macrofaune du sol dans la stabilisation du carbone par formation d'associations organo-minérales, grâce à une approche expérimentale couplant isotopie stable et chimie moléculaire et nanométrique : ED129FicheIndiv2017_IEESRUMPEL.pdf (96.5kB)
Informations sur les bourses de l'école doctorale Sciences de l'environnement de l'UPMC (ED129)



Offre de thèse à l’Université Catholique de Louvain (Belgique) : PhD_Opportunity_in_soil_carbon_storage_in_mixedspecies_stands_UCLouvain_Extended.pdf (0.1MB)


Offre de thèse à l'Université d'Alberta (Canada), portant sur la séquestration du carbone dans les sols des forêts boréales : Post_doc_VOLTAIRE_GP6_H2020.pdf (53.6kB)


Offre de thèse intitulée Rôle des microorganismes de la rhizosphère en milieu complexe engrais - substrats organiques sur la biodisponibilité des nutriments et la croissance de la plante, qui se déroulera à Agrocampus Ouest, Campus d'Angers.
La date limite de candidature est fixée au 14 avril 2017.

Descriptif de la thèse : OffretheseEPHorRhizobionteEngraissubstrats_DEF.pdf (0.2MB)


Appel à candidature pour deux thèses sur la stabilisation des matières organiques des sols par interactions organo-minérales
L’initiative internationale « 4 pour 1000 » propose d’encourager la séquestration de carbone dans les sols pour contribuer à la sécurité alimentaire et à l’atténuation du changement climatique. Dans ce contexte, le nouveau projet « nano Soil C » (2017-2021), financé par l’Agence nationale de la recherche (France), propose d’explorer de nouveaux axes de recherche sur les mécanismes de stabilisation des matières organiques des sols par interactions organo-minérales.
Le projet nano Soil C propose actuellement 2 thèses (3 ans) et 1 post-doctorat (18 mois). Le détail des sujets proposés est téléchargeable ici
- Ph D de 3 ans au CEREGE, Aix-en Provence, France. Dynamique du carbone dans les sols : évolution des mécanismes d’interactions organo-minérales au cours de changements d’usage foret / culture.
- Ph D de 3 ans à BEF, Champenoux, France. Rôle des minéraux à organisation à courte distance sur la séquestration du carbone dans les sols forestiers : approche expérimentale, analyse des données de profils de sols contrastés et recherche d’indicateurs de séquestration de carbone.
Contact : basile@cerege.fr

Le Laboratoire Biogéochimie des Ecosystèmes Forestiers recherche un(e) candidat(e) à une thèse de doctorat co-financée par l'INRA et l'ANR, intitulée : Rôle des minéraux à organisation à courte distance sur la séquestration du carbone dans les sols forestiers : approche expérimentale, analyse des données de profils de sols contrastés et recherche d’indicateurs de séquestration de carbone.
Une description du sujet est disponible ci-dessous :

Résumé du sujet de thèse :
Dans un contexte où la gestion du carbone du sol est clairement identifiée comme pouvant atténuer les effets du réchauffement climatique, ce sujet vise à mieux comprendre le rôle des minéraux amorphes du sol dans la séquestration du carbone des sols forestiers.
  • Le projet est basé sur deux approches complémentaires :
D’une part, une approche expérimentale aura pour but de comprendre les processus fins de formation et de déstabilisation des associations entre matière organique et minéraux amorphes.
D’autre part, l’exploitation d’une base de données issues d’un large panel de de sols aura pour but d’identifier les déterminants du stock de carbone à l’échelle du profil de sol et des horizons pédologiques, en examinant notamment la teneur en minéraux amorphes. Les sols de la base présentent des caractéristiques pédologiques variées et sont connus avec précision pour leur fonctionnement biogéochimique (sites d’étude BEF- réseau Renecofor). La finalité opérationnelle sera de développer des indicateurs pertinents de capacité de stockage supplémentaire en fonction de conditions environnementales, notamment en relation à certaines pratiques de gestion sylvicole.

Pour toute demande de renseignement complémentaire, n'hésitez pas à contacter : marie-pierre.turpault@inra.fr ou delphine.derrien@inra.fr




Proposition de sujet de thèse pour octobre 2017 portant sur l'étude des impacts environnementaux liés aux émissions gazeuses (composés organiques volatils et gaz à effet de serre) et aux transferts d'éléments traces métalliques et de fertilisants dans la solution du sol suite à l'épandage de digestats.

Résumé scientifique du projet :
La méthanisation est un procédé microbiologique anaérobie qui permet la production conjointe d’énergie à partir du méthane produit dans le biogaz et de digestats valorisables en agriculture. Au niveau national, la méthanisation est en plein essor avec une forte volonté politique. Ce procédé s’inscrit à la fois dans le champ de l’économie circulaire et l’économie de ressource avec la valorisation agronomique de déchets et dans celui des énergies renouvelables. L’utilisation des digestats comme fertilisants de substitution soulève un certain nombre de questions relatives à leur impact sur l’environnement. En effet, l’épandage de digestat conduit à l’émission de gaz à effet de serre, d’ammoniac et de composés organiques volatiles (odeurs) dans l’atmosphère et au transfert de fertilisants (NO3-, PO43-…) et de polluants (métalliques et organiques) vers les eaux superficielles et souterraines (Marcato et al. 2009 ; Rigby et al. 2016).
Ce projet propose une étude concertée en conditions contrôlées des émissions gazeuses (composés organiques volatiles et gaz à effet de serre) et des transferts d’éléments traces métalliques (ETM) et de fertilisants dans le sol et la solution du sol. L’inventaire des émissions sera réalisé pour différents fertilisants (lisier, parties solide et liquide de digestats issues de différents intrants) et pour différents scenarii d’épisodes pluvieux sur une durée de 2 mois par scenario. L’agrégation des résultats de l’inventaire d’émission permet de calculer l’impact environnemental de l’épandage des différents fertilisants en termes de potentiel de réchauffement climatique, de création d’ozone troposphérique, de toxicité et d’eutrophisation.
La réalisation de l’inventaire d’émission simultané dans l’air, le sol et la solution du sol sur un même dispositif permet la hiérarchisation et la comparaison des différents indicateurs d’impacts environnementaux. Grâce à ces indicateurs d’impacts, cette étude fournira des éléments chiffrés aux décideurs pour orienter les pratiques agriculturales et pour aider à une éventuelle homologation de la filière de production de digestats.
Pour atteindre ces objectifs, cette étude associe les compétences de deux laboratoires de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, le GSMA pour la partie « atmosphérique » et le GEGENAA pour la partie sol et solution du sol. L’expertise agronomique est assurée par la SCARA. Le dispositif expérimental est localisé au GSMA au sein de l’équipe « Réactivité des Processus Atmosphériques ». Les fertilisants et les échantillons de sol sont fournis par la SCARA. Le doctorant assurera le suivi du dispositif et réalisera les analyses au GSMA et au GEGENAA suivant leur nature. Son encadrement sera assuré par Estelle ROTH (direction 35 %) et Abdel CHAKIR (co-direction 35 %) au GSMA et par Marie Ponthieu (co-encadrement 30 %) au GEGENAA. Un complément d’allocation doctorale sera demandé auprès de l’ADEME lors de l’appel à projet de janvier 2017.

Mots-clés : digestats, composés organiques volatils, éléments traces métalliques, méthanisation, impact environnemental.
Cette thèse sera financée par l'ADEME et la Région Grand Est si le projet est accepté par les différentes parties. Le dossier de demande de financement doit être envoyé début avril à l'ADEME et est conditionné par le choix d'un candidat.

Contacts :
- Estelle Roth (GSMA, URCA) : estelle.roth@univ-reims.fr
- Marie Ponthieu (GEGENAA, URCA) : marie.ponthieu@univ-reims.fr
- Abdel Chakir (GSMA, URCA) : abdel.chakir@univ-reims.fr
Date limite d'envoi des dossiers de candidature (lettre de motivation + CV + relevés de notes) : 6 mars 2017.



  • Proposition de projet de thèse : La simulation du métabolisme territorial pour favoriser l’économie circulaire - Cas des symbioses industrielles mises en œuvre pour le recyclage des déchets par l’agriculture
  • UPR « Recyclage et risque », CIRAD
  • Descriptif de la thèse : Proposition_thse_Cirad_Recyclage.pdf (86.9kB)


  • Offre de thèse en Suède : PhD_position_in_Physical_Geography__soil_biogeochemical_modelling.pdf (17.0kB)


  • Appel à candidatures pour une bourse de thèse portant sur l’impact du mélange d’espèces ligneuses sur le stockage du carbone dans les sols. Les candidatures doivent parvenir pour le 16 janvier 2017. L’engagement est prévu le 20 mars 2017 pour une durée de trois ans.
  • Descriptif de l’offre : PhD_Opportunity_in_soil_carbon_storage_in_mixedspecies_stands_UCLouvain.pdf (80.5kB)


5 propositions de thèse sur les sols au Max Plank Insitute à Jena en Allemagne

  • Soils & Below Ground
• Radiocarbon as a constraint for the soil carbon cycle
• Microbial processes in soil development at a former uranium mining site (more info)
• The dark side of primary production in soils
• Profile follows function - trace gas release and microbial processes at the interface soil and atmosphere
• Quantification of biotic and abiotic impacts on soil carbon dynamics

  • Plus d’informations
Source : liste de l’AFES le 21/09/2016



Utilisation d’un modèle de simulation des biotransformations de la matière organique pour prédire les émissions gazeuses en cours de compostage et les caractéristiques agronomiques de composts d’effluents d’élevage en situations variées
  • Pour ce sujet de thèse, il est recherché un(e) très bon(ne) candidat(e) en fin de Master II Recherche ou dernière année d'Ingénieur(e) dans les domaines de l’agronomie ou de l’environnement, ayant des facilités pour le travail de laboratoire et le calcul scientifique (une première expérience en modélisation serait appréciée).
  • Merci d'envoyer CV, notes en M1 + M2 (dernières connues) ou dernière année Ingénieur(e) et lettre de motivation aux personnes ressources suivantes : paul@insa-toulouse.fr ; jean-marie.paillat@cirad.fr ; Paul.Robin@rennes.inra.fr ; laurent.thuries@cirad.fr ; houot@grignon.inra.fr.

  • Coordonnées et/ou lettre de recommandation de la part du (de la) responsable de Master/Ingénieur serai(en)t appréciée(s).

  • Attention, clôture des candidatures le 15 juin 2016.

  • Offre complète : Thse_Rgion_2016_Compostagesujetversion_pour_AFES.pdf (72.2kB)


Une nouvelle approche isotopique des relations entre Fe et matière organique dans les zones humides
  • Pour la rentrée 2016/2017 un sujet de thèse portant sur la géochimie du fer en lien avec la matière organique dans les zones humides. Il s'agit d'une candidature pour une bourse MRT, nécessitant un concours au sein du laboratoire. Date limite de candidature : 20 juin 2016. Cette étude peut s’adresser à des étudiants en Science de la Terre (profil géochimie) ainsi qu’à des chimistes.
  • Description de la proposition de thèse et contact : Thse_Gochimie_Rennes_Fer_Matire_organique.doc (38.5kB)


  • Offre de thèse intitulée "Utilisation d’un modèle de simulation des biotransformations de la matière organique pour prédire les émissions gazeuses en cours de compostage et les caractéristiques agronomiques de composts de fumiers avicoles en situations variées", à mener à La Réunion et en métropole. Toutes les informations scientifiques et administratives sont dans le pdf suivant : Thse_Rgion_2016_Compostagesujet.pdf (0.3MB) .

  • Offre de thèse intitulée "Impacts de la préparation du sol lors de la phase de plantation sur la dynamique des matières organiques et la fonction de stockage du C dans les sols forestiers"
  • Cette thèse se déroulera au laboratoire ECODIV EA1293/URA IRSTEA de l'Université de Rouen. Elle s’adosse au projet de recherche CAPSOL « Dynamique du CArbone et de la croissance après Préparation du SOL dans les plantations forestières », coordonné par le Dr C. Collet (LERFoB, INRA, Nancy) et financé par l’ADEME dans le cadre de l’APR REACCTIF 3. Une description plus détaillée du sujet ainsi que les éléments relatifs à la constitution du dossier de candidature sont précisés dans le fichier PDF ci-joint : Offre_de_thseEcodivCapsol.pdf (0.5MB) Le dossier de candidature doit parvenir au plus tard le 13 mai 2016 par mail à Michael Aubert et Fabrice Bureau.


Offre de thèse dans le cadre d’un projet international entre l’INRA et Landcare Research (Nouvelle-Zélande)
  • Dans le cadre d’un projet international avec la Nouvelle-Zélande (Landcare Research, Plant and Food Research and the University of Waikato, résumé ci-dessous), un candidat est recherché pour effectuer une thèse sur la qualité, la quantité et la vulnérabilité des stocks de C du sol de prairies selon leur mode de gestion et leur environnement. L’analyse isotopique et moléculaire seront les approches de base de cette thèse.
  • Le/la candidat(e) devra (1) avoir une bonne formation en chimie analytique et en sciences de l’environnement ; des connaissances en spectrométrie de masse seraient un atout supplémentaire ; (2) Une excellente maîtrise de l’anglais.
  • Toute candidature, comportant CV et lettre de motivation (en anglais), doit être adressée par mail à :
  • Abad Chabbi (Abad.chabbi@lusignan.inra.fr).
  • Résumé de la thèse proposée :
  • La thèse proposée s’inscrit dans le cadre d’un projet international entre l’INRA et Landcare Research (Nouvelle-Zélande) qui a commencé le 1er Juillet 2015. L’objectif de ce projet international est d’évaluer l'impact de l’intensification des prairies sur la dynamique des matières organiques du sol (MOS) dans différents contextes pédoclimatiques. La thèse contribuera à ce projet par l’étude des transformations moléculaires impliquées dans les processus de dégradation et de stabilisation des MOS. La démarche consistera à évaluer la dégradation/formation des MOS à l’échelle du terrain (e.g. les sites SOERE-ACBB de Lusignan et Laqueuille et un site de longue-durée en Nouvelle-Zélande) en utilisant des techniques de marquage en 13C des MOS. Les résultats de cette thèse seront mobilisés pour développer et valider un modèle de cycle biogéochimique (Cen W) basé sur les processus, et permettant d’évaluer les implications à long-terme des modes de gestion des prairies sur le stockage de carbone dans le sol, la dynamique et la résilience au changement climatique dans un large éventail de systèmes de pâturage. Cette thèse offre l’opportunité d’approfondir ces questions en dépassant la notion de stock global de C et en analysant de manière plus fine la nature et la stabilité des pools de matière organique, ce qui constitue ainsi une avancée importante pour les recherches conduites dans ce domaine, et au-delà pour les travaux de modélisation en cours qui en dérivent.