Archives du 15 au 30 novembre 2018



Cette page reprend les informations mises en ligne le 16 novembre 2018. Vous retrouverez également ces informations dans les rubriques correspondantes.




... dans la rubrique Actualités, Colloques et journées techniques




Conférences sur l'Agriculture Régénérative avec Friedrich Wenz dans le Pas-deCalais et en Touraine :
- Le lundi 26 novembre 2018 au Lycée agro-environnemental, Route de Cambrai, 62217 Tilloy-lès-Mofflaines
- Le mardi 27 novembre 2018 à la Chambre d’agriculture, 38 Rue Augustin Fresnel, 37170 Chambray-lès-Tours
Renseignements et inscriptions



Dernier rappel
2ème Colloque de l'Agriculture Circulaire, co-organisé par AFAÏA et l'INEC, Le 29 novembre 2018 au Parc Floral de Vincennes, Paris




Dernier rappel
Journée Mondiale des Sols :
Sol et santé, quelles interactions ?
Le 3 décembre 2018 à Nancy : SaveDateJMS2018_BAT1.pdf (0.5MB)
Une journée où acteurs politiques, techniques, économiques, et scientifiques pourront échanger non seulement sur les travaux de la recherche, mais aussi sur les initiatives du territoire pour montrer, expliquer et comprendre les liens qui existent entre les caractéristiques des sols et la santé humaine.




Dernier rappel
Valoriser plus de biomasses agricoles dans les filières de la bioéconomie et stocker du carbone dans les sols : est-ce compatible ?
Colloque organisé par les partenaires du projet SOLé BIOM et les membres du Consortium AMG, le 7 décembre 2018 à Paris. Ce colloque marque la fin du projet Solé BIOM, dédié à l’« évaluation de systèmes de culture orientés vers la production de biomasse pour la bioraffinerie, vis-à-vis de la préservation du carbone des sols ». Il permettra à la fois de présenter les principaux résultats du projet, en soulignant les améliorations du modèle de bilan humique AMG et d’envisager les perspectives de nouvelles évolutions et utilisations de ce modèle porté par le consortium.
Les inscriptions et la réservation des repas seront ouverts très prochainement.
Inscrivez-vous dès aujourd’hui et réservez votre repas sur ce lien
Attention :
- les inscriptions avec réservation d’un repas ne sont acceptées que jusqu’au 23 novembre.
- Les inscriptions sans repas seront possibles jusqu’au 5 décembre inclus.




Symposium sur la microbiologie des sols français
Le 18 janvier après-midi 2019 à l'auditorium de la Grande galerie de l'évolution (MNHN Paris)
A l'occasion de la parution de "l'Atlas français des bactéries du sol" (éditions Biotope et Muséum) l'UMR Agroécologie de l'INRA Dijon organise un symposium sur la microbiologie des sols français le 18 janvier après-midi à l'auditorium de la Grande galerie de l'évolution (MNHN Paris). Ce symposium est ouvert à un large public et a pour objectif de faire le bilan des connaissances en microbiologie des sols dans un contexte naturaliste mais aussi de transition agroécologique. Ce symposium a aussi pour objectif de présenter les outils modernes (génomique environnementale) et les travaux de recherche qui ont servi à élaborer l'Atlas français des bactéries du sol.
Pour en savoir plus sur le programme, les intervenants et pour s’inscrire
L'inscription est gratuite mais obligatoire. Merci de ne vous inscrire uniquement si vous avez la certitude de venir car le nombre de places est limité (max 100 personnes).
Pour précommander l'Atlas français des bactéries du sol avant sa parution (15 décembre 2018)



Rappel
2èmes rencontres des grandes cultures bio
Le 22 janvier 2019 à Paris
Première annonce




Rappel
Rencontres Internationales de l'Agriculture du Vivant
Du 20 au 23 février 2019 à Paris.
Pendant 4 jours, scientifiques, agriculteurs, distributeurs et restaurateurs échangeront autour de 3 thématiques :
- l'agronomie et les indicateurs du sol vivant
- les bénéfices environnementaux, sociaux et économiques des pratiques agroécologiques
- la corrélation entre fertilité des sols, qualité de l'eau et valeur nutritive
Plaquette de présentation
Appel à contribution (date limite de soumission : 15 novembre 2018)




Rappel
Qualité de l’air et fertilisation : réduire les émissions d’ammoniac
Journée technique du COMIFER, le 14 mars 2019 à l’APCA




Rappel
La prochaine école chercheur de Res MO se tiendra dans la région de Montpellier du 24 au 29 mars 2019 et portera sur le thème techniques de pointe en microbiologie pour caractériser et comprendre les cycles de la matière organique (Mic MO) : Plaquette_MicMO_2019.pdf (2.4MB) Si vous êtes d’ores et déjà intéressé pour y participer, vous pouvez vous inscrire sur ce lien




Rappel
4ème Congrès Mondial d'Agroforesterie
Du 20 au 22 mai 2019 à Montpellier. Il y est prévu une session très fortement orientée sur les sols, la dynamique des MOS, et l'initiative 4pour1000. La date limite pour la soumission des résumés est fixée au 31 octobre 2018
Programme




7th International Symposium on Soil Organic Matter
Du 6 au 11 octobre 2019 à Adelaide (Australie)
Programme



Rappel
14èmes Rencontres de la fertilisation raisonnée et de l’analyse, Comifer-Gemas
Les 20 et 21 novembre 2019 au Centre des Congrès de Dijon.




Rappel
La France organisera le prochain congrès international de la Bio (IFOAM) en 2020
L'ITAB (porteur du projet) et les adhérents français d'IFOAM ont porté la candidature de la France pour accueillir la prochaine édition contre 10 pays concurrents.
Communiqué de presse





... dans la rubrique Actualités, Formations




Formation Arvalis : Statut organique et fonctionnement biologique des sols : comment agir pour les améliorer ?



Rappel
L'unité Info Sol de l'INRA propose des formations gratuites à la saisie des données dans Done Sol (la base de données nationale sur les sols) et aussi à leur interrogation. Cette offre de formation se compose de :

1/ 17 petites vidéos en ligne sur la structure de Done Sol, les formulaires de saisie et les différents outils d'export et d'interrogation des données de Done Sol-web

2/ Une formation technique sur la saisie des données dans Done Sol-web sur une journée à l'INRA d'Orléans (1 session par an ; généralement en juin)

3/ Une formation technique sur l’interrogation des données en format Done Sol pour la réalisation d’une carte thématique. La carte thématique réalisée lors de cette formation est une carte de RU (Réservoir Utilisable) à partir d’une carte des sols au 1/250 000 (RRP du Loiret). Cette formation se déroule sur 2 jours consécutifs. La prochaine session se déroulera les 21-22/03/2019





... dans la rubrique Actualités, Recherche




Projet RENU2FARM
Le projet RENU2FARM (Nutrient Recycling – from pilot production to farms and fields) est un projet européen INTERREG North West Europ (septembre 2017 à septembre 2020) qui a pour objectif d’augmenter le taux d’utilisation d’engrais organiques et minéraux issus du recyclage de déchets, pour la fertilisation des cultures en levant les freins aux usages, avec un focus sur les échanges entre pays.
Le projet associe 10 partenaires répartis dans 6 pays : trois instituts techniques, Arvalis, In Agro (BE) et Teagasc (IRL), un bureau d’études en agronomie et fertilisation Nutrient Management Institute (NL), quatre universités ou centres de recherche en agriculture et environnement (Universités de Ghent (BE), Limerick (IRL), institut technologique de Carlow et de Cork (IRL), deux entreprises privées Soil Concept (producteur de cendres du Luxembourg), Outotech (bureau d’étude allemand en ingénierie de procédés de transformation des déchets), et IZES (D) organisme privé de recherche sur les énergies renouvelables et bio ressources.
Au programme du projet :
- Acquisition de références au champ et au laboratoire sur la valeur fertilisante phosphatée et azotée de plusieurs nouveaux produits fertilisants issus du recyclage.
- Réalisation d’une enquête auprès d’agriculteurs sur l’acceptabilité et les freins à l’utilisation des fertilisants issus du recyclage.
- Réalisation d’études à l’échelle de plusieurs régions européennes en vue d’estimer au mieux les ressources et les besoins.
- Diffusion des conseils d’utilisation de ces fertilisants issus du recyclage auprès des agriculteurs.
- Réalisation d’une enquête en ligne à destination des producteurs d’engrais et amendements issus du recyclage. L’objectif est de recenser les procédés de transformation de biomasses en engrais recyclés et de voir les innovations.
Contacts :h.lagrange@arvalis.fr h.lagrange@arvalis.fr, a.bouthier@arvalis.fr





... dans la rubrique Parutions, Lettres



La lettre de l’irstea n° 71, novembre 2018


Le dernier bulletin de veille Valor PRO (n° 12 – septembre 2018) est disponible


Lettre du GESES novembre 2018





... dans la rubrique Parutions, Livres




Compostage et composts – Avancées scientifiques et techniques
Résumé de l’éditeur :
Les sols remplissent des services écosystémiques indispensables à la vie humaine parmi lesquels celui d’approvisionnement en aliments et de régulation, par le stockage, la transformation et le transfert, de l’eau et des éléments tels que le carbone, l’azote, etc. La matière organique est un élément déterminant du maintien de ces services de par son incidence sur la structure physique des sols, leurs caractéristiques chimiques et leur activité biologique. De fait, si le retour au sol de la matière organique issue du compostage des déchets et des produits résiduaires organiques est une pratique ancestrale, son intérêt ressurgit aujourd’hui face aux défis démographiques, alimentaires, climatiques et sociétaux auxquels nous sommes confrontés. L’un des intérêts du procédé, et non des moindres, réside également dans sa robustesse et sa rusticité. Pour autant, des points de vigilance demeurent tant côté impacts du procédé que côté qualité des composts.
Cet ouvrage fait le point sur les avancées scientifiques et techniques effectuées ces dernières années dans le domaine du compostage et des composts. Élaboré en quatre parties, il traite tour à tour : des processus, des effets et des déterminants des procédés par aération forcée (Partie 1), des intérêts écologiques et agronomiques des composts (Partie 2), des risques sanitaires et environnementaux associés au procédé et à l’apport au sol de composts (Partie 3). La quatrième partie est dédiée à une approche substrat de la filière ainsi qu’à une revue des modalités d’usage des composts en agriculture classique et biologique.




... dans la rubrique Parutions, Thèses



Évaluation du stock et de la stabilité du carbone organique dans les sols urbains
Thèse d’Aurélie Cambou, soutenue le 29 novembre 2018, à partir de 13h30 dans l'amphithéâtre André Leroy (D) à Agrocampus Ouest centre d'Angers (2 rue André Le Nôtre, 49000 Angers).
La soutenance de thèse se déroulera devant le jury composé de :
Sophie CORNU, Directrice de recherche – CEREGE, Environnement Durable, Aix-en-Provence, Rapporteur
Martial BERNOUX, Directeur de recherche – FAO Climate Change Division, Rome, Rapporteur
Claire CHENU, Professeur – Agro Paris Tech, UMR ECOSYS, Thiverval-Grignon, Examinateur
Antonio BISPO, Ingénieur de recherche - INRA, US Info Sol, Orléans, Examinateur
Anne JAFFREZIC, Maître de conférences HDR - Agrocampus Ouest, UMR SAS, Rennes, Examinateur
Laure VIDAL-BEAUDET, Maître de conférences HDR– Agrocampus Ouest, UP EPHOR, Angers, Directeur de thèse
Christophe SCHWARTZ, Professeur – Université de Lorraine, UMR LSE, Vandoeuvre-lès-Nancy, Co-directeur de thèse
Patrice CANNAVO, Professeur – Agrocampus Ouest, UP EPHOR, Angers, Co-encadrant de thèse
Isabelle FEIX, Ingénieure – ADEME, Angers, Membre invité

Résumé de l’auteur :
Les sols constituent le premier réservoir terrestre de carbone organique et jouent ainsi un rôle clé pour limiter le réchauffement climatique. Les sols urbains représentent 3% du territoire mondial et l’urbanisation est la première cause de changement d’affectation des sols. L’augmentation rapide des surfaces artificialisées a entraîné un intérêt croissant quant à la capacité des sols urbains à stocker du carbone. Les travaux de thèse ont visé à comprendre la contribution des sols urbains au stock global de carbone organique et à proposer une méthode standardisée pour son suivi. Les recherches ont aussi porté sur l’étude de la stabilité du carbone organique des sols urbains et la modélisation de la dynamique de ce carbone. Une base de données a été construite à partir de données disponibles au niveau national, puis de mesures supplémentaires acquises dans trois villes françaises. Le stock de carbone des sols ouverts est similaire entre les villes, et équivalent voire supérieur en profondeur, à celui des sols forestiers environnants. Ce stock dépend plus particulièrement du mode de gestion des espaces verts urbains, et de l’histoire du site. Ainsi, les sols urbains ouverts sont caractérisés par une forte proportion de matières organiques labiles sur 0-44 cm de profondeur. Au contraire, les sols scellés présentent des stocks de carbone très faibles. Ils sont caractérisés par une forte proportion de matières organiques stables dont l’évolution (stockage ou minéralisation) dépend de l’état de dormance microbienne. Un modèle conceptuel de la dynamique du carbone dans ces deux types de sol a été élaboré. Enfin, des recommandations pour optimiser le suivi du carbone et la gestion des sols urbains ont été proposées.
Mots-clés : sol scellé, espaces verts, biomasse microbienne, champignons, bactéries, Roth C, spectroscopie visible et proche infrarouge, déficit de carbone.

Cette thèse, cofinancée par l’Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) et la Région Pays-de-la-Loire, a été menée au sein de l’Unité Propre Environnement Physique de la plante horticole (EPHor) d’Agrocampus Ouest, centre d’Angers ainsi qu’au Laboratoire Sols et Environnement (LSE, UMR 1120 Université de Lorraine-INRA à Vandoeuvre-lès-Nancy). Ce travail s’inscrit dans le projet Sols Urbains et Projets d’Aménagement (SUPRA ; coordination LSE, partenaires BRGM, IUAR, EPHor, INRA Infosol, Mines Paris Tech), financé par l’ADEME (APR Graine), qui vise à rassembler un réseau national d’acteurs autour de la problématique des sols urbains et des services écosystémiques qu’ils peuvent rendre (dont celui de régulation du climat).

Contact : aurelie.cambou@agrocampus-ouest.fr





... dans la rubrique Parutions, Web conférences




Rappel
La qualité des sols, nouvelle vision d’un vieux concept
Le jeudi 6 décembre 2018 de 16h00 à 17h30
Alain Brauman, directeur de recherche à l’IRD, UMR Eco&Sols à Montpellier
Pour proposer de nouvelles voies de gestion des sols, il est nécessaire de développer des méthodes opérationnelles d’évaluation de la qualité des sols. Cette qualité a été définie comme la capacité des sols à fonctionner (Karlen et al., 1997), pourtant les mesures se focalisent plutôt sur son état et ses propriétés que sur son fonctionnement. Nous proposons un nouveau cadre conceptuel d’évaluation fonctionnelle de la qualité des sols basé sur la mesure directe des fonctions portées par les assemblages biologiques du sol comme l’a définie (Kibblewite et al., 2008). A partir de ce cadre, un nouveau set d’indicateurs, nommé Biofunctool, a été développé et sera présenté.

L’inscription à ce webinaire est gratuite






... dans la rubrique Revue de presse




Au sommaire du n° 148 de Déchets-infos du 7 novembre 2018