Ceci est une version archivée de ProjetsembioPartenaires à 2019-11-18 11:09:32.


Les partenaires et acteurs du projet SEMBIO



Préambule : expliquer la démarche pluridisciplinaire ...
+ Photo de groupe


Structures partenaires


Organisme chef de file :


image AgroParisTechlogo.jpg (90.5kB)

Description partenaire et lien internet


Partenaires techniques :


image ProjetSembio_c4b929_76d32ec794bf6fe8f52b7e61cdc93b26_vignette_97_97_20180502155743_20180502160938.jpg (1.9kB)
Description partenaire et lien internet






image ProjetSembio_th4_vignette_97_97_20180502155743_20180502160925.jpg (2.4kB)
Les Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural (CIVAM) sont des associations d’agriculteurs-trices et de ruraux nés dans une démarche d’éducation populaire. Le Groupement Régional des CIVAM en PACA soutient l’émergence de collectifs d’agriculteurs engagés dans des démarches techniques, sociales et économiques de durabilité d’une agriculture intégrée au sein de leur territoire. L’association accompagne porteurs de projets et agriculteurs autour des enjeux de fertilité des sols, de la place de l’arbre et de l’agroforesterie en conditions méditerranéennes, de l’accueil social et pédagogique du grand public à la ferme, et des modes de commercialisation.
www.civampaca.org
Vidéo de présentation des CIVAM


image logo_Sitadel.png (77.7kB)
Créée en 1999, l'association SITADEL accueille et travaille avec l'ensemble des agriculteurs, élus, associations et autres acteurs du territoire, soucieux de l’avenir de l’agriculture du Sud-Isère et motivés pour contribuer à son développement et à sa promotion.
Territoire de moyenne montagne, le Sud-Isère est historiquement une terre de polyculture-élevage, principalement bovins et ovins.
Cette agriculture se diversifie depuis une vingtaine d’années, avec de nouvelles productions, soit en élevage (caprins, porcins, aviculture, équins...) soit en productions végétales : petits fruits et maraîchage notamment.
http://www.sitadel38.fr



image LogoGeyser.png (78.9kB)
Geyser est une association indépendante créée en 1983 par un groupe de jeunes agronomes. Depuis ses origines, elle s’intéresse à la connaissance, à la reconnaissance et à la mobilisation des savoirs locaux pour la gestion des ressources naturelles ; elle a initié et accompagné divers projets sur cette thématique en France et à l’étranger. L’association mène par ailleurs des activités de formation, de recueil et de partage d’expériences dans le domaine du dialogue territorial, c’est-à-dire de la concertation, de la médiation et de la participation dans les territoires.
http://geyser.asso.fr


image LogoITAB_formatnormalRVB.png (38.0kB)
L'ITAB coordonne la recherche-expérimentation en agriculture biologique en France depuis 1982. Il est l'interlocuteur national sur tout ce qui concerne la recherche-expérimentation et la technique en AB. Il travaille en réseau avec les nombreux acteurs impliqués dans ce domaine.
L'ITAB a pour missions :
  • d'identifier les besoins et les actions menées en recherche-expérimentation
  • de rassembler les acteurs de la recherche-expérimentation et de travailler avec ce réseau
  • de monter des projets en partenariat
  • de valoriser les résultats de la recherche et partager les connaissances techniques à travers des guides et fiches techniques, articles...
http://www.itab.asso.fr



image ProjetSembio_Supagro.jpg (2.1kB)
Montpellier Sup Agro - Institut d’éducation à l’agroenvironnement de Florac (48)
Les activités de l'Institut d'éducation à l'agroenvironnement de Florac se caractérisent par une posture originale à l'interface de l'enseignement technique agricole et l'enseignement supérieur agronomique, un ancrage territorial fort au cœur du Parc National des Cévennes, un site classé au patrimoine mon-dial par l'UNESCO, et une culture de l'innovation pédagogique au service du développement social et humain. En lien avec les autres composantes de Montpellier Sup Agro, l'Institut de Florac pilote la mission d’appui à l’enseignement agricole et conduit, en partenariat avec la recherche en sciences de l’éducation, des activités d’expérimentation pédagogique et de promotion de dispositifs de formation innovants.
https://www.montpellier-supagro.fr/campus-de-florac



Les chevilles ouvrières du projet



image Remy_fevrier_2014.jpg (21.6kB)
Rémy BACHER
Maraîcher durant une vingtaine d'années dans le Trièves, région de moyenne montagne au sud de Grenoble (Isère), Rémy Bacher se consacre depuis quelques années à la formation et à l’accompagnement de projets autour du maraîchage bio .
Egalement journaliste et auteur au sein de la SCOP Terre vivante (entre 1994 et 2009), il met son expérience de l’écriture au service de la connaissance de l’agro-écologie et plus largement des savoirs paysans.

image mathieuweb.jpg (13.8kB)

Mathieu CONSEIL
Responsable du pôle Maraîchage et Légumes de l'ITAB depuis 2014, et fort de plus de 15 ans de recherche-expérimentation sur les fruits et légumes biologiques à la Plateforme Agrobiologique d'Initiative Bio Bretagne à Suscinio (P.A.I.S.), il maîtrise les problématiques liées aux cultures légumières/maraîchères en AB. Il assure l'animation de réseaux (stations d'expérimentations en AB, expérimentateurs sur les potagères), le montage et la coordination de programmes de recherche-expérimentation sur les légumes et le maraîchage en AB, ainsi que diverses missions d'expertise et de formation.

image julien.jpg (42.8kB)

Julien LOISEL
Stagiaire à l'INRA / Agro Paris Tech dès le début du programme, il a réalisé son mémoire sur les savoirs écologiques des maraichers bio sur petite surface au sein des 3 territoires. Il a continué de travailler avec l’équipe SEMBio pendant 2 ans à son compte comme consultant. Il est aujourd'hui ingénieur de recherche à l'INRA et évalue l'impact des GIEE dans la transition agroécologique.


image Florian2.jpg (6.1MB)

Florian Carlet
Animateur-coordinateur du réseau “Agricultures Durables en Méditerranée” au sein du GR CIVAM PACA depuis 5 ans, il questionne et étudie avec des agriculteurs et collectifs d’agriculteurs méditerranéens les enjeux autour de la fertilité des sols, ainsi que la place de l’arbre et de l’agroforesterie à la ferme en contexte méditerranéen. L’accompagnement au sein des CIVAM passe par la mise en lien entre producteurs, la création de partenariats associants réseaux de producteurs et centres de recherche et techniques, l’expérimentation paysanne, la valorisation d’expériences de producteurs-trices engagés dans des démarches d’agriculture durable selon des critères aussi bien économiques et agronomiques qu’environnementaux et sociaux. Ces initiatives sont recensées au sein du réseau Adméd : www.ad-mediterranee.org.


image Loic.png (88.1kB)
Loic Braida
Loïc Braida est chargé de recherche et d’appui en sciences de l’éducation.
Après une première carrière d’enseignant (Sciences de la Vie et de la Terre) en collèges et lycées, en France, en Amérique du Sud (Salvador, Equateur), en Afrique de l’ouest francophone (Bénin), il accompagne depuis une douzaine d’année les processus de développement professionnel des enseignants et formateurs de l’enseignement technique, professionnel et supérieur agricole.
Basé en Lozère, à Florac, au sein de l’Institut d’éducation à l’agroenvironnement de Montpellier Sup Agro il est un des acteurs-auteurs du Dispositif National d’Appui (DNA).
Un peu didacticien, ergonome et pédagogue il se sent profondément médiateur avec la constante préoccupation de bâtir des passerelles plus ou moins conceptuelles entre différents « Mondes » : corps et esprit, gestes et pensées, pratiques et théories… Cette posture et ces démarches lui permettent de tisser des liens entre le travail tel qu’il se fait et la conception des formations des professionnels et futurs professionnels du vivant.


  • François Léger / Photo / Bio

image JeanLucCampagne.png (1.0MB)
Jean Luc Campagne
De formation technique et universitaire dans le domaine de l’écologie et de la gestion des milieux naturels, également agronome, Jean-Luc contribue, au début de son expérience professionnelle à la mise en place et au suivi d’opérations agroenvironnementales. Il intervient par la suite dans l’animation de dispositifs de gestion des ressources et des espaces naturels à l’échelle des territoires. Progressivement convaincu par l’importance du dialogue entre les acteurs et par l’intérêt de la mobilisation et de la mutualisation des expériences et vécus de chacun, il intègre en 2010 l’association Geyser. Il s’investit depuis dans le cadre du programme Ecologie paysanne dans divers projets visant le recueil, la construction et la valorisation des savoirs écologiques locaux, notamment avec les Parcs de la Région PACA (voir « Paroles de paysans - Vers l’agro-écologie », publié chez Actes Sud en 2017), ou bien encore dans le Massif central pour divers partenaires sur la thématique des prairies ou des zones humides.


Philippe Barret
Après sa formation d’ingénieur agronome, Philippe Barret travaille deux ans en Equateur sur l’amélioration des systèmes agraires paysans, avec notamment l’introduction du compostage. Puis il conduit un voyage d’études de 18 mois dans de nombreux pays d’Amérique pour étudier les innovations rurales et agro-écologiques.
De retour en France, il crée au sein de l’association GEYSER la revue Alter Agri dédiée à la diffusion d’informations pour une agriculture plus respectueuse de l’environnement, devenue par la suite la revue officielle de l’ITAB.
Depuis 30 ans, il partage sa vie entre la Haute-Provence, la France et l’étranger.
Il anime successivement plusieurs programmes pluri-annuels : conservation et valorisation des variétés locales de plantes cultivées, réhabilitation des écosystèmes dégradés, analyse et diffusion des pratiques de développement rural/durable, recueil et promotion des savoirs écologiques paysans…
Ce dernier sujet devient à la fin des années 90 le programme Ecologie paysanne. Il se traduit par la collecte de savoirs paysans dans plusieurs pays (notamment France, Roumanie, Mexique) et par la mise en réseau d’initiatives similaires en Europe. Philippe Barret a notamment co-dirigé, avec Jean-Luc Campagne (Geyser) et Anne Vadon (PNR Camargue), l’ouvrage « Paroles de paysans - Vers l’agro-écologie », publié chez Actes Sud en 2017.
Par ailleurs, il intervient comme médiateur pour faciliter la résolution de conflits ou la co-construction de projets entre acteurs du territoire.




  • Hervé Weisbrod / Photo / Bio

  • Frederic Boyette Poterlot / Photo / Bio
Frédéric s'engage dès le départ du projet en 2017, en tant que maraîcher bio, enthousiasmé par le potentiel offert par ce travail de recueil et d'analyse. Aujourd'hui grâce à son expérience et ses compétences de Journaliste Reporter d'Images, son premier métier, il contribue à la production des vidéos et aux divers chantiers ouverts par ce vaste projet.

  • Nicolas Herbeth / Photo / Bio