Haricot




image 23haricotacoulombel.jpg (6.6MB)
Crédit A. Coulombel

Le haricot commun (Phaseolus vulgaris), d’origine sud-américaine, aurait été domestiqué à des époques différentes dans trois centres (centre méso-américain, centre nord-andin et centre sud-andin) dès 6 000 av. J.C. Il a ensuite été introduit en Espagne au 16e siècle, après la découverte des Amériques. Il transita par l’Italie et entra en France avec Catherine de Médicis. Le mot « haricot » viendrait de la langue nahuatl, dans laquelle la plante se dit « ayacotl ». Le haricot a connu en Europe, contrairement à beaucoup d’espèces exotiques, une expansion et une différenciation rapides tant pour sa consommation que pour les modes de culture. Ce succès peut s’expliquer par les traditions préexistantes concernant l’utilisation de légumineuses pour leurs graines mais aussi pour leurs gousses. Il existe dans le monde plus de soixante espèces de Phaseolus, parmi lesquelles quatre sont cultivées :
  • Phaseolus vulgaris, ou haricot commun, décrit dans la présente fiche
  • Phaseolus coccineus, ou haricot d’Espagne, vivace, résistant au gel, à gros grains, souvent utilisé comme plante ornementale
  • Phaseolus lunatus ou haricot de Lima, adapté aux conditions tropicales humides
  • Phaseolus acutifolius, ou Tepary bean, aux grains très petits, cultivé dans les zones semi-désertiques subtropicales.


L'essentiel


Le haricot commun actuel est, sous les climats tempérés, une plante annuelle à développement rapide et à structure variable. La floraison semble généralement, sous nos latitudes, indépendante de la durée du jour, et la structure de la fleur semble favoriser une autogamie assez stricte. La structure de la gousse a
évolué selon deux modèles différents :
- à fil et parchemin pour les cultivars de haricots grains et de haricots filets
- sans fil et avec peu de parchemin pour les cultivars de mangetout.
La taille, la forme et la texture des gousses sont aussi variables qu’elles le sont pour les graines. La diversité du haricot lui confère une adaptation à une grande variété de climats et de conditions de culture. C’est une culture exigeante en main d’oeuvre, essentiellement pour l’étape de la récolte lorsque celle-ci n’est
pas mécanisée.

Repères pour la culture
  • Faculté germinative des graines : 2 ans
  • Température de levée : 12°C
  • Zéro végétatif : 10°C
  • Levée : 5 à 8 jours
  • Nombre de graines par gramme : 2 à 6
  • Peuplement : 2 500 à 4 000 plants/are

Plus d'infos :
  • Fiche technique Haricot produite dans le cadre du programme Casdar LPCBio : Voir

Cette introduction est extraite de la fiche Haricot du guide Produire des légumes biologiques, Tome 2 Fiches techniques par légume
  Bio  Fiche technique  ITAB Haricot